fbpx

Québec 21 s’engage pour les aînés et la qualité de vie

Québec, le 6 octobre 2021 – Québec 21 profite aujourd’hui de l’activité organisée par la Table de concertation des aînés de la région de la Capitale-Nationale pour dévoiler deux engagements qui touchent les aînés, ainsi que la qualité de vie des résidents de Québec.

Québec 21 croit qu’il est impératif de prendre des engagements à l’égard de ceux qui ont bâti la Ville. Dans une optique de bâtir une ville à l’échelle humaine, il présente deux façons d’y arriver.

Construction d’un centre récréatif pour les gens de 50 ans et plus

Québec 21 s’engage à débuter, lors du prochain mandat, la construction d’un centre récréatif sur le territoire de la Ville de Québec pour la tenue d’activités pour les gens de 50 ans et plus. Une telle infrastructure permettra notamment de briser l’isolement social, de créer des liens, de nourrir les valeurs d’entraide et de solidarité et deviendra le lieu de nombreuses activités destinées aux gens de 50 ans et plus. Des activités culturelles et sportives seront notamment au menu de ce nouveau centre récréatif, à l’instar de ce qui se fait à Laval et à Saint-Jérôme, et qui est estimé à 15M$.

« Ayant été pendant plusieurs années à la tête du Centre Monseigneur-Marcoux dans Limoilou, je suis très bien placée pour savoir que de telles infrastructures contribuent à la qualité de vie d’un milieu,» a déclaré Marie-Claude Lavoie, candidate de Québec 21 dans le district Maizerets-Lairet.

La formation politique s’engage à tenir une consultation publique dans la première année d’une administration dirigée par Jean-François Gosselin, afin d’être à l’écoute du milieu pour proposer un projet qui saura répondre aux attentes et au besoin. Les différents intervenants seront consultés pour être partie prenante du projet afin que ce dernier soit le plus en adéquation possible avec les besoins en la matière.

Consulter et agir

Québec 21 annonce également son intention de tenir un sommet sur la qualité de vie, dans la première moitié de son mandat. Cette mesure, dont le financement se fera à même le budget de fonctionnement de la Ville pour l’interaction citoyenne, débouchera à terme sur une vision d’avenir qu’une éventuelle administration de Jean-François Gosselin dévoilera aux citoyens à la suite de la consultation publique.

« C’est exactement pour ça que je suis en politique. Parce que je crois que la vitalité d’une ville passe par une population active physiquement et saine mentalement. Je suis un rassembleur dans l’âme et c’est à ça que servira le sommet sur la qualité de vie : réunir, entendre et écouter toutes les tranches d’âge de la population,» a ajouté le candidat dans Les Saules-Les Méandres, Gabriel Hardy.

« Nous devons réfléchir aujourd’hui à ce que ce sera la Ville de demain. En collaboration avec les organismes qui représentent non seulement les aînés, mais aussi les familles, les jeunes, les étudiants et toute la société, nous voulons être à l’écoute des gens. Pour quiconque a l’intérêt de la Ville de Québec à cœur, ce sommet sera un incontournable à la sortie de la pandémie pour façonner notre avenir » a ajouté Marie-Claude Lavoie.

« Bâtir l’avenir d’une ville, ça ne se fait pas dans un bureau clos avec quelques personnes. On veut aller sur le terrain recueillir l’opinion de ceux qui constituent notre société afin qu’ensemble, on bâtisse une ville moderne à l’image des gens qui la compose. Aménagement urbain, aménagement du territoire, mobilité, économie… tous les sujets seront abordés afin de bâtir cette ville ensemble et nous serons à l’écoute » a ajouté Jean-François Gosselin, candidat à la mairie.