fbpx

Québec 21 s’engage à mettre sur pied un Bureau de l’Inspecteur Général

Québec, le 2 novembre 2021 – Alors que la Ville de Québec mettra en branle, peu importe l’administration qui sera retenue par les citoyens le 7 novembre prochain, le plus grand projet d’infrastructures de son histoire, Québec 21 en profite pour annoncer qu’il créera un Bureau de l’Inspecteur Général (BIG).

Lorsque ce bureau sera mis en place à la Ville de Québec, la Capitale nationale deviendra la 6e municipalité au Québec à se doter d’une telle structure, suivant le leadership et la proactivité de Montréal, Laval, Longueuil, Saint-Jérôme et Terrebonne.

Reprenant un avis de proposition rejeté par l’administration Labeaume-Savard et l’actuel candidat de Québec Forte et Fière Pierre-Luc Lachance en 2018, Québec 21 avait promis de revenir à la charge lors de la campagne électorale.

« Je suis conscient que l’éthique et l’intégrité sont des sujets qui doivent faire l’objet de gestes concrets », a déclaré Jean-François Gosselin.

En plus des cinq villes québécoises mentionnées, mentionnons également que l’Association of Inspectors General fait la nomenclature, dans son Directory of State and Local Inspector General Agencies, de plus de 130 agences qui se rattachent à des États ou à des municipalités. L’état de la Floride est celui qui compte le plus de bureau en ce genre. Parmi les municipalités qui possèdent un tel bureau, mentionnons Philadelphie, Chicago, New York, New Orleans, Baltimore, Detroit et Albuquerque. Également, le gouvernement fédéral américain a la responsabilité de 73 autres bureaux d’inspecteur général, qui sont sous la réglementation de l’Inspector General Act de 1978.

Ce bureau aura la fonction de sensibiliser et d’assurer une surveillance et d’enquêter sur l’ingérence, la collusion, malversation dans l’administration et la gestion des fonds publics. Il aurait également pouvoir sur les personnes morales sous la responsabilité de la Ville de Québec comme le Réseau de Transport de la Capitale.

« Les exemples à l’étranger démontrent le bien-fondé de notre démarche et nous comptons rendre à terme cet engagement » conclut le candidat à la mairie, Jean-François Gosselin.