fbpx

Québec 21 annonce ses candidats de l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles

Québec, le 19 août 2021 – C’est avec fierté que Jean-François Gosselin annonce officiellement les candidatures de Bianca Dussault, Roxanne Lavallée et Marc Roussin, dans les districts de Val-Bélair, Loretteville-Les Châtels et Lac-Saint-Charles-Saint-Émile en vue de la prochaine élection.

Cela porte au nombre de 8 les candidats officiellement nommés. Plusieurs autres nominations auront lieu dans les prochains jours. C’est devant le Lac Saint-Charles, débordant d’énergie et de positivité, que le chef de Québec 21 a présenté les nouveaux membres de son équipe. « Comme nous l’avions déjà mentionné, nous avons travaillé très fort durant l’été, on arrive avec des candidats déjà impliqués et déterminés », a déclaré le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin.

3 candidats passionnés aux parcours différents

Bianca Dussault  n’en est pas à ses premières armes en politique. Mère de 4 enfants, elle est organisée, elle sait s’adapter aux aléas quotidiens de la vie et les défis ne lui font pas peur. Elle s’implique en politique pour améliorer, aider, simplifier la vie des gens, les défendre et trouver des solutions avec eux. Ayant presque remporté la bataille en 2017 dans le même district, celle qui travaille maintenant comme adjointe pour le chef Jean-François Gosselin et les deux conseillers Patrick Paquet et Stevens Melançon a bien l’intention de représenter les citoyens de Val-Bélair à l’issue du vote « J’ai adoré mon expérience en 2017, cette fois-ci c’est la bonne. Nous avons extrêmement maturé depuis 4 ans. Nous travaillons sur notre programme depuis 1 an, et j’ai bien hâte d’en faire part aux citoyens de Québec », a souligné Bianca Dussault, candidate dans le district de Val-Bélair.

Roxanne Lavallée habite Loretteville depuis sa jeunesse. La dynamique éducatrice en service de garde a à cœur le bien-être des familles et des aînés. Graduée du conservatoire de Québec en scénographie, elle s’intéresse à tout ce qui touche l’art, la culture et le patrimoine.  Elle est aussi sensible à la cause environnementale et croit que le sentiment d’appartenance à son quartier et à sa ville est essentiel dans la réussite de projets.« C’est ma première expérience en politique, mais je veux m’impliquer pour changer les choses et mener les dossiers à terme.  Avec ma détermination et mes valeurs, je suis convaincue que je formerai une excellente équipe avec les citoyens pour faire briller le district de Loretteville-Les-Châtels », a commenté Roxanne Lavallée.

Marc Roussin a été initié à la politique très tôt dans sa vie, car il est le fils de l’ancien maire de Lac Saint-Charles, monsieur Claude Roussin. Cet entrepreneur travaille au développement et à la mise en marché d’un produit révolutionnaire et breveté. Le jeune père et grand-père est passionné de course automobile et d’aviation. Pour le co-fondateur du collectif tramway non merci, cette élection est référendaire et historique. « Personnellement je ne tolère plus que les citoyens soient ignorés et mis à l’écart dans le processus décisionnel. Je veux offrir une voix aux citoyens et c’est avec Jean-Francois Gosselin et l’équipe de Québec 21 que je compte le faire  » a expliqué le candidat dans le district Lac-Saint-Charles-Saint-Émile.

Protection du lac Saint-Charles: Jean-François Gosselin interpelle les candidats fédéraux

Le chef de Québec 21 et aspirant à la mairie interpelle directement les candidats fédéraux afin qu’ils se prononcent et qu’ils s’engagent pour la protection du Lac Saint-Charles. « Je demande aux candidats de réitérer leur appui donné en 2019 mais en plus d’avoir un plan d’action.  Tous les partis fédéraux se disent pro environnement, c’est le moment de le prouver et d’agir en posant des gestes concrets, mesurables et efficaces. Le lac Saint-Charles est une source d’eau importante et un fleuron de la région, ça presse de plus en plus d’avoir des actions tangibles», a déclaré Jean-François Gosselin.