fbpx

Québec 21 annonce ses candidats dans Cap-aux-Diamants, Pointe-de-Sainte-Foy et Limoilou

Québec, le 3 septembre 2021 – C’est avec fierté que Jean-François Gosselin, chef de Québec 21 annonce 3 nouvelles candidatures en vue de la campagne municipale qui sera lancée le 17 septembre prochain.  Cela porte au nombre de 14 les candidats officiellement nommés. Il s’agit de Cynthia Laflamme, dans le district de Cap-aux-Diamants, Jean Arsenault dans celui de la Pointe-de-Sainte-Foy et Stéphane Gignac dans Limoilou.

Des candidats d’expériences, passionnés et empathiques

« Cynthia, Jean et Stéphane sont des candidats d’expériences, mais aussi des gens de cœurs, passionnés et sensibles aux besoins des autres. Des valeurs qui sont essentielles pour bien représenter les citoyens. Je suis très heureux qu’ils aient choisi de se joindre à notre équipe », a déclaré le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin.

Cynthia Laflamme est une gestionnaire cumulant plus de 20 ans d’expérience en gestion des opérations, comptabilité, ressources humaines et service à la clientèle dans le domaine de l’alimentation. Celle qui est diplômée de l’École d’Entrepreneurship de Beauce se caractérise par son leadership rassembleur, stratégique et créatif. Elle met quotidiennement beaucoup de temps à essayer d’améliorer la qualité de vie des résidents en distribuant des denrées alimentaires ou encore en rendant service aux personnes plus âgées. Elle a à cœur la beauté de la ville, elle a de nombreuses idées pour améliorer son quartier et elle comprend la réalité du centre-ville puisqu’elle y habite avec sa famille en plus d’y exploiter une épicerie. La femme d’affaires a une proximité avec les gens et elle est convaincue d’être en mesure d’améliorer la vie des citoyens de Cap-aux-Diamants.

« Je crois en Jean-François Gosselin pour ramener une saine gestion de la Ville de Québec et non une gestion de chicane. Pour Cap-aux-Diamants je veux travailler à rétablir l’équilibre entre la vie touristique et une vie quotidienne familiale », a mentionné la candidate.

Jean Arsenault est né sur le boulevard Pie-XII, et a toujours résidé dans ce secteur. Entrepreneur depuis son plus jeune âge, il a accédé à des postes de haute direction et été  copropriétaire de l’entreprise familiale  les produits HERTEL. L’entreprise a d’ailleurs été nommée en l’honneur de la rue de la résidence familiale située dans le district de Pointe-de-Sainte-Foy.

Avec son implication au sein du collectif Tramway Non-Merci, il a eu la chance de rencontrer plusieurs milliers de citoyens du district en faisant son porte-à-porte. Il a pu constater la grogne, le découragement et la frustration des citoyens envers le projet de tramway.  « Dès l’annonce de Jean-François Gosselin, concernant le projet de métro VALSE, pour moi le choix de Québec 21 devenait la seule option logique », a commenté le candidat de la Pointe-de-Sainte-Foy.

Stéphane Gignac est un père de famille très engagé. En plus d’être entraîneur bénévole pour l’équipe de hockey de son fils, il est également impliqué depuis 20 ans comme secouriste, premier répondant et coordonnateur des commandites pour Ambulance Saint-Jean. Né dans Stadacona, il demeure dans le quartier Limoilou depuis 48 ans et il est maintenant propriétaire de la maison familiale. Il connaît les citoyens, les organismes et il est au fait de leurs préoccupations et leurs besoins. 

« Limoilou est un environnement idéal pour les familles et ça me tient à cœur de pouvoir l’améliorer. Pour les commerçants du quartier, la pandémie a frappé fort. Limoilou est particulièrement privilégié de pouvoir compter sur une diversité d’entreprises à proximité, il faut ramener la population à fréquenter les commerces », a expliqué Stéphane Gignac.