fbpx

Québec 21 présente le VALSE Le véhicule automatique léger sous-terrain électrique

Québec, le 9 juin 2021 – C’est avec une très grande fierté que Québec 21 propose sa vision du futur en matière de transport collectif à Québec.

L’élaboration de ce projet a été guidée par les principes suivants :

  • L’amélioration de la circulation ;
  • La desserte des lieux de densité, des générateurs de déplacements et d’emplois ;
  • Le respect du budget établi à 3,3 G$ par les deux paliers de gouvernements ;
  • Un transport fiable et adapté au contexte de la Ville de Québec.

Avec le VALSE, la Ville de Québec deviendra un chef de file en Amérique, elle s’inscrira comme leader en matière de transport en commun. Un scénario que la population sera fière de léguer aux prochaines générations. « C’est une vision qui tient compte du futur et qui se positionne pour les 100 prochaines années.  Le VALSE fera l’envie des autres villes. Nous proposons aujourd’hui un premier jalon pour les générations futures, qui prendront leurs propres décisions le moment venu », a affirmé Jean-François Gosselin.

Le VALSE : un projet visionnaire, voulu, viable et vert

Grâce à un projet d’une portée totale de 18 kilomètres, les usagers pourront circuler dans un mode confortable et adapté à leurs besoins.  Le tracé retenu se connecte notamment aux 4 métrobus les plus achalandés ainsi qu’aux 4 des 5 parcours réguliers les plus populaires. Les citoyens de l’ensemble de la Ville verront plusieurs possibilités s’offrir à eux avec une grande flexibilité des déplacements. De nouvelles options de parcours spécifiques seront détaillées plus tard.

Articulé autour de 13,5 kilomètres en mode souterrain à bord d’un véhicule automatique léger souterrain électrique, de 4,5 kilomètres de trambus et du projet de voies réservées, que le gouvernement a repris à sa charge, ce projet est une véritable révolution du transport en commun. Avec un total de 17 stations disposées stratégiquement le long du tracé et 4 grands pôles d’échanges pour les correspondances, les citoyens de partout sur le territoire de la Ville pourront se connecter sur le mode structurant pour améliorer leurs déplacements.

Les avantages

Rapide : Selon SYSTRA, un mode dédié souterrain peut atteindre une vitesse commerciale de 50 km/h, soit 2,5 fois plus rapide que le tramway, évalué de 18 à 20 km/h.

Fiable : Aucune entrave ne se trouve devant lui, ce qui fait en sorte que son roulement est continu, peu importe ce qui se passe dans la circulation routière ou avec la météo.

Confortable : Comme les stations sont souterraines, tempérées et protégées des intempéries, il est beaucoup plus agréable d’attendre le prochain véhicule.

Sécuritaire : Très sécuritaire, non seulement pour les utilisateurs, mais également pour ceux qui circulent en surface. Aucune incidence à la circulation ainsi qu’aux véhicules d’urgence aux abords du tracé. Cohabitation entre les différents usagers de la route.

Écologique : Avec le projet de VALSE, il n’y aura aucune coupe d’arbres sur le tracé. L’aménagement de certaines stations, dans les secteurs de Sainte-Foy et de l’avenue Cartier, permettra de les verdir et de les rendre plus conviviaux. Entièrement électrique, le mode retenu ne contribuera pas à des émanations polluantes lors de son déploiement.

Adapté : Adapté au climat hivernal et s’intègre parfaitement dans le décor d’une ville historique comme Québec. Le promontoire sur lequel repose Québec est un avantage topographique indéniable.

 

VALSE : coût comparable au tramway et respect du budget et l’échéancier

Le coût pour les 13,5 kilomètres du VALSE est évalué 200 M$ et de 50 M$ par kilomètre pour le trambus d’une distance de 4,5 km. Un budget total de 2 925 G$ pour un projet global de 18 kilomètres. L’échelle de coûts budgétaires proposée par SYSTRA permet d’estimer un projet de 440 M$ de moins que le projet de tramway actuellement sur la table, à 3 365 G$, l’équivalent de 174M$ du kilomètre. À noter que l’estimation initiale était de 87M$ du kilomètre pour le tramway.

Mandat des citoyens de Québec

Le projet proposé est rassembleur, moderne et utilise des technologies qui ont déjà fait leurs preuves dans des villes comparables à Québec. D’ailleurs il existe 14 lignes de cette technologie dans le monde. Pas d’abattage d’arbre, pas de travaux pour éventrer la Ville pendant 5 ans. Zéro accident, zéro problème avec le déneigement, la glace, le verglas ou le froid. Aucune perte de mobilité ou de fluidité pour la circulation.

Québec 21 se tourne vers la population pour obtenir un mandat pour mettre en branle ce projet majeur qui va complètement changer la face de la Ville. « Dès aujourd’hui je travaillerai à faire connaître ce projet afin que les citoyens de Québec nous donnent le mandat de le réaliser, dès le lendemain des élections », a conclu l’aspirant à la mairie Jean-François Gosselin.

Pour visionner la vidéo du projet, cliquez ici.