fbpx

Patrimoine, sécurité routière et vie communautaire: Québec 21 dévoile ses priorités pour l’arrondissement de la Cité-Limoilou

Québec, le 24 septembre 2021 Québec 21 a annoncé aujourd’hui ses priorités pour l’arrondissement de la Cité-Limoilou en matière de patrimoine, de sécurité routière et de vie communautaire. 

« Les défis sont nombreux dans Limoilou. Je suis bien placé pour en parler, je suis un petit gars de Limoilou. On peut sortir le gars de Limoilou, mais on ne peut pas sortir Limoilou du gars »,  a déclaré l’aspirant à la mairie Jean-François Gosselin.

Patrimoine

Québec est une ville patrimoniale unique et il faut agir pour la conserver.  C’est pourquoi  Québec 21 s’engage à mettre en œuvre les recommandations du vérificateur général, pour  le patrimoine, lors de son dernier rapport afin d’améliorer les pratiques. À ce sujet, Québec 21 prend spécifiquement l’engagement de procéder à la revalorisation et la requalification de la Villa Ringfield. 

La formation politique s’engage également  à travailler avec le milieu pour trouver une vocation aux Nouvelles-Casernes,  pour le secteur du Vieux-Québec. Depuis son inscription au registre du patrimoine du Québec en octobre 2012 et l’investissement de 20M$ en 2013 pour procéder à sa restauration, la recherche d’une vocation n’a pas abouti. «Nous désirons relancer la réflexion, avec la communauté pour y trouver une vocation qui sera en harmonie avec les besoins des citoyens» a déclaré Cynthia Laflamme, candidate dans Cap-aux-Diamants. De plus, peu de choses sont perceptibles dans le quartier quant au projet de l’Îlot Charlevoix. La candidate de Cap-aux-Diamants s’engage à représenter les citoyens pour que le projet qui sera érigé sur le site réponde réellement aux besoins des citoyens du secteur. 

Sécurité routière

Québec 21 promet  également de continuer le déploiement du Plan de sécurité routière pour tous les usagers de la route dans l’arrondissement de la Cité-Limoilou. Aménagements sécuritaires, signalisation améliorée, sensibilisation : tous les quartiers de l’arrondissement feront l’objet d’efforts en la matière. «Je vous rappelle que plus de la moitié des 140 lieux accidentogènes qui ont été identifiés par la Ville de Québec se situent dans la Cité-Limoilou, nous allons agir dans l’esprit de la Vision zéro pour tout faire pour que personne ne soit blessé,» a souligné la candidate de Saint-Roch-Saint-Sauveur, Marie-Josée Proteau.

Sports-santé et vie communautaire

D’autre part, Québec 21 s’engage à inscrire les travaux de réfection et d’amélioration de la piscine Maizerets au prochain Plan d’investissement quinquennal pour accélérer sa réfection. Alors que le projet ne figure actuellement pas au PIQ et que l’administration Labeaume prévoit commencer les travaux en 2024, l’administration de Québec 21 veut accélérer le projet pour qu’il débute plutôt en 2023. «Aménagée il y a plus de 80 ans, la piscine Maizerets observe un taux d’utilisation de plus de 97%  et il est temps que cette infrastructure soit mise au goût du jour, d’autant plus qu’on observe un faible taux de piscines résidentielles dans ce secteur,» soulève Marie-Claude Lavoie, candidate dans Maizerets-Lairet. 

 

Québec 21 s’engage aussi à augmenter la mise pour le financement des organismes communautaires, afin d’améliorer leur fonctionnement et pour qu’ils puissent exercer leur autonomie. Cet engagement, se chiffre à un total de 10M$ de dollars supplémentaires étalés sur les quatre années du prochain mandat, fera passer le budget alloué à l’unité administrative Loisirs, sports (santé) et vie communautaire à 44,4M$ pour l’année 2022. «Partout sur le territoire de la Ville, mais particulièrement dans Limoilou, les organismes communautaires jouent un rôle prépondérant dans la vie de quartier et sont de véritables moteurs pour la vie locale, sociale et communautaire,» a déclaré Jean-François Gosselin. «Nous allons également jouer le rôle de facilitateur pour les organismes communautaires afin de les accompagner, en tant qu’élus municipaux, dans leur déploiement au bénéfice de la collectivité, » a ajouté le candidat à la mairie de Québec.

 

De plus, Québec 21 annonce qu’il appuie l’agrandissement de la Bouchée Généreuse à Limoilou. «J’ai la chance de faire du bénévolat et d’avoir diverses implications depuis plusieurs années. J’ai donc pu constater l’énorme différence des organismes locaux dans la vie des gens et dans le quartier. Je m’engage à les appuyer et à tout faire ce qui est possible pour assurer leur bon fonctionnement,» a déclaré le candidat de Limoilou, Stéphane Gignac.  

 

Jean-Pierre Du Sault met les pendules à l’heure 

Le candidat dans Montcalm-Saint-Sacrement a été stupéfait de voir que le chef de Québec forte et fière, Bruno Marchand, se demandait dans quelle enveloppe du budget de la Ville serait pigé le 300 M$ pour la portion Ville du projet de tramway. 

«Malheureusement je suis obligé de vous dire aujourd’hui que monsieur Marchand part de loin. Un aspirant maire doit savoir que dans une structure telle que la Ville de Québec, il y a un budget de fonctionnement  de 1,5G$ et un budget que l’on appelle le Plan d’ Investissement Quinquennal (PIQ), de 5G$. Monsieur Marchand devra faire du rattrapage dans les prochaines semaines, afin de connaître les bons rouages des finances d’une ville.»