fbpx

L’Opposition officielle dévoile les grandes orientations de son mémoire concernant le projet de construction d’un tramway à Québec

Québec, le 7 août 2020 – L’Opposition officielle à l’hôtel de ville de Québec soumet son mémoire concernant le projet de construction d’un tramway. Ce document présente un survol des dernières années à Québec en matière de projets de transport collectif, des incertitudes en ce qui a trait à l’achalandage, du dossier d’affaires, des questionnements qui demeurent sans réponses et de la comparaison des modes de transport. Il a été présenté ce soir à la deuxième partie des audiences du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Pour le chef de l’Opposition officielle, Jean-François Gosselin, la participation à cet exercice était fondamentale : « Il nous incombe, en tant qu’élus municipaux, de participer aux débats publics concernant les affaires municipales. Notre participation aux audiences du BAPE est essentielle à nos yeux pour les citoyens que nous représentons. »

Dans ce document, il est possible d’en apprendre davantage sur les nombreuses questions qui demeurent, encore à ce jour, sans réponses, mais également sur les contradictions de l’étude comparative des modes de transport lourds. Finalement, plusieurs recommandations émanent également de cet exercice.

L’Opposition officielle interpelle le premier ministre

Pour faire suite au caractère désuet du dossier d’affaires, l’Opposition officielle à l’hôtel de ville de Québec a d’ailleurs communiqué avec le premier ministre du Québec, monsieur François Legault, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur Benoît Charrette, ainsi qu’avec le ministre des Transports, monsieur François Bonnardel, afin de prolonger le mandat du BAPE, et ce, tant que les citoyens ne pourront pas consulter le dossier d’affaires à jour du projet. « Selon nous, cette demande est tout à fait légitime dans un souci de transparence envers les contribuables, qui vont financer le projet» conclut  monsieur Gosselin.

Pour télécharger le mémoire, cliquez ici.