fbpx

Espace 400e : Québec 21 promet un marché satellite composé d’une offre agroalimentaire et culturelle

Québec, le 18 octobre 2021 – Les fêtes du 400e anniversaire de la Ville de Québec ont laissé de bons souvenirs. Québec avait retrouvé sa fierté, son énergie, son erre d’aller : la Ville était en pleine effervescence. Treize ans plus tard, l’Espace 400e est un vestige de cette année 2008 qui passe les années, mais dans une relative indifférence.

Réparer une erreur historique

L’équipe de Québec 21 s’engage donc à redonner ce service aux gens du Vieux-Québec, en ramenant une offre alimentaire de proximité, comme c’était le cas avec le Marché du Vieux-Port, dans le secteur. Québec 21 a aussi l’intention d’installer un lieu culturel permanent dans le bâtiment pour que l’art et la culture y occupent une place prépondérante. Des ateliers d’artistes, des expositions, des activités, afin de faire rayonner le talent des artistes et des artisans de Québec, dans le but que les citoyens s’approprient les lieux, dans l’esprit du leg occasionné par les fêtes du 400e et que l’Espace 400e devienne un lieu collectif.

« On veut faire d’une pierre deux coups. Premièrement, en réparant une erreur historique qui a été commise en démantelant le marché du Vieux- Port et deuxièmement, donner à l’Espace 400e une vocation mixte proposant une aire agroalimentaire et maraichère et un lieu culturel pour les artisans et artistes de Québec », a déclaré Jean-François Gosselin, chef de Québec 21.

«Comme vous le savez, il y a déjà quelques années, l’administration Labeaume-Savard a fait le choix, malgré la vive opposition citoyenne, de déménager le marché public du Vieux-Port à ExpoCité. On ne refera pas les débats du passé, mais aujourd’hui on veut réparer cette erreur-là,» a ajouté la candidate de Cap-aux-Diamants Cynthia Laflamme.